Blog

Tornare veut des codes couleur pour les aliments (Le Matin, 15.12.2012)

Posted on: 16 janvier 2013 by manueltornare
Tornare veut des codes couleur pour les aliments (Le Matin, 15.12.2012)

Interpellation signalétique sur les emballages

Le conseiller national socialiste genevois Manuel Tornare souhaite que l'étiquetage des denrées comestibles soit plus lisible pour les consommateurs. Il a interpellé le Conseil fédéral pour que celui-ci applique la législation européenne et pour qu'il accepte un étiquetage baptisé «feux de signalisation». «Cela permet d'évaluer plus aisément la teneur en énergie de chaque aliment, son pourcentage de sucre ou de sel, et aide le consommateur à choisir, explique le Genevois. Une étiquette verte indique un aliment sain, orange signifie attention et rouge correspond à des niveaux élevés de substances déconseillées. » Pour Manuel Tornare, ce système est bien plus efficace qu'une étiquette remplie de noms et de chiffres de toutes sortes que peu de gens lisent.
La démarche n'est pas pour déplaire à la Fédération romande des consommateurs (FRC). «C'est la meilleure manière de comparer rapidement et facilement les aliments au moment de l'achat, confirme Barbara Pfenniger, spécialiste de l'alimentation. Notamment pour les aliments composés par exemple des pizzas précuites, des céréales de petit-déjeuner, des mélanges de légumes surgelés, ce genre d'info est indispensable pour bien choisir. » Et de rappeler que la FRC a récemment mené une enquête à ce propos. «Sur 34 céréales achetées dans les supermarchés romands, précise-t-elle, nous avons constaté que certaines d'entre elles contenaient presque 45% de sucre!»

Le Conseil fédéral devrait sous peu répondre à l'interpellation de Manuel Tornare.