Blog

Chasse et Constitution – Courrier du lecteur, Tribune de Genève

Posted on: 9 octobre 2012 by manueltornare
Chasse et Constitution – Courrier du lecteur, Tribune de Genève

La chasse est interdite sur le territoire genevois depuis 1974, à la suite d’une votation populaire ayant obtenu 72% d’avis favorables. Les autorités comme les fédérations de chasse prévoyaient au mieux un désastre écologique ! Finalement, rien de tout cela n’a eu lieu. Plus personne ne soutient les propos alarmistes tenus alors. Genève est le seul canton suisse à avoir interdit la chasse. Ce thème sensible paraît mériter de garder sa place dans la Constitution qui définit les grandes lignes de l’organisation de l’Etat. Et la loi précise le cadre et les détails. Cette logique a été suivie concernant l’interdiction de la chasse. Le projet de Nouvelle Constitution maintient l’interdiction de la chasse, les mesures officielles de régulation de la faune demeurent réservées. C’est exactement la pratique actuelle. La commission consultative de la chasse, formée des représentants des associations protectrices des animaux et de la nature, peut formuler un préavis à l’attention du Conseil d’Etat pour lever l’interdiction de la chasse en cas de nécessité. Elle sera maintenue au niveau législatif. Affirmer qu’il sera dorénavant possible de tirer renards, blaireaux, chats, chevreuils, cerfs et autres espèces animales sous prétexte de régulation, comme le proclament certains milieux est donc simplement faux. Je me suis toujours battu pour les droits des animaux à Genève comme à Berne, en militant sur le point politique et associatif ; je ne laisserai pas certains réintroduire la chasse à Genève.

Parler ouvertement de fin de l’interdiction de la chasse à Genève, tandis que le projet de Nouvelle Constitution prévoit le contraire, repose sur une lecture aberrante du texte soumis au peuple et suscite des émotions démesurées. Les opposants recourent à des arguments purement populistes et démagogiques, complètement déphasés par rapport à la réalité des faits, qui mettent en danger un projet qui contient des avancées substantielles et des idées novatrices. La chasse est interdite à Genève. Et elle le restera. Ne bramons pas les contre-vérités ! Votons oui à la Constitution.

Manuel Tornare